Egypte : un candidat aux élections abattu par des hommes armés

arton52003-25cefEn Egypte, un candidat aux élections législatives membre d’un parti pro-gouvernemental, a été abattu par des hommes armés, dans le nord du Sinaï

 

Recrudescence de la violence en Egypte où un candidat aux élections législatives par ailleurs membre d’un parti pro-gouvernemental, a été abattu par des hommes armés, ce samedi 24 octobre 2015, dans le nord du Sinaï.

C’est dans une région où sévissent des djihadistes que des hommes armés ont abattu Moustafa Abdel Rahmane, un candidat du parti ultra-conservateur salafiste, Al-Nour, considéré comme pro-gouvernemental. L’homme assassiné était par ailleurs un candidat aux élections législatives en Egypte. Selon des responsables de la police, il a été abattu par deux agresseurs à moto, dans le nord du Sinaï.

Al-Nour est le seul parti islamiste qui est sorti indemne d’une vague de répression après la destitution par l’armée du Président issu de la confrérie des frères musulmans, Mohamed Morsi, en 2013. Depuis cette date, les islamistes ont multiplié les attaques contre les dirigeants et les services de sécurité égyptiennes, « en représailles à la destitution de Mohamed Morsi », Président démocratiquement élu. Cette destitution avait été suivie d’une répression sans pareille des Frères musulmans par les nouvelles autorités égyptiennes qui, après avoir jeté en prison tous les dirigeants islamistes, ont gelé leurs avoirs avant de classer leur organisation comme terroriste, désormais interdite de toute activité.

Al-Nour avait à l’époque soutenu cette destitution menée par l’ancien chef de l’armée et actuel Président de l’Egypte, Abdel Fattah al-Sissi. Ce qui pourrait expliquer, selon certains observateurs de la scène politique égyptienne, le fait que Moustafa Abdel Rahmane soit le premier homme politique abattu depuis le début de l’insurrection dans le Sinaï en 2013.

Internet coupé en Algérie : explications

arton52004-b3431Suite à une coupure sur un câble sous-marin, les 10 millions d’abonnés à internet en Algérie ont du mal à se connecter depuis quelques jours. Où en sont les travaux de réparation de ce câble sous-marin ? Quelles sont les conséquences de cette coupure ? Explications.

 

La coupure a été localisée sous la Méditerranée, à 15 km au nord d’Annaba, sur un câble reliant Annaba (à 600 km à l’est d’Alger) à Marseille. Ce câble véhicule une grande partie du trafic internet et les réparations entamées depuis jeudi pourraient être achevées au cours de la semaine prochaine. C’est du moins ce qu’a annoncé Azouaou Mehmel, Président directeur général d’Algérie Télécom, ce dimanche 25 octobre 2015, lors d’une conférence de presse tenue à Alger.

Les difficultés de connexion étaient apparues depuis jeudi dernier, en milieu d’après-midi, notamment à Alger. Algérie Télécom avait prévenu que les travaux de réparation pourraient prendre plusieurs jours en fonction des conditions météorologiques sur place. Selon Azouaou Mehmel, Président directeur général d’Algérie Télécom, qui a tenu une conférence de presse, ce dimanche 25 octobre 2015 à Alger, « les travaux de réparation du câble sous-marin reliant Annaba à Marseille devraient se terminer à la fin de la semaine en cours, si les conditions météorologiques restent favorables ».

Toujours selon le Président directeur général d’Algérie Télécom, qui précise que le bateau du consortium international Mecma a pu retrouver l’un des deux bouts du câble sous-marin qui a été remonté sur le bateau, la coupure du câble sous-marin reliant Annaba à Marseille a fait perdre à l’entreprise 81% de ses capacités. Ajoutant que « cet incident concerne plusieurs clients, mais on ne peut pas vous donner leur nombre avec exactitude ».

Précisant que le coût des travaux de réparation du câble est pris en charge par le consortium international, Azouaou Mehmel a ajouté que « pour la compensation, il faut attendre la fin de l’opération. En tout cas, nos clients auront droit à une durée d’abonnement supplémentaire », a assuré Azouaou Mehmel, précisant que face à cette situation, Algérie Télécom a privilégié d’abord les opérateurs, ensuite les institutions et entreprises économique puis les résidentiels.

Football | Championnat anglais

Rosler out, Evans dans au Leeds

MIDDLESBROUGH, ENGLAND - SEPTEMBER 27: Leeds United manager Uwe Rosler during the Sky Bet Championship match between Middlesbrough and Leeds United at the Riverside on September 27, 2015 in Middlesbrough, England.  (Photo by Richard Sellers/Getty Images) *** Uwe Rosler***

Middlesbrough, Angleterre – SEPTEMBRE 27: gestionnaire Leeds United Uwe Rosler au cours de la Sky Bet Championnat match entre Middlesbrough et Leeds United au Riverside le 27 Septembre, 2015 Middlesbrough, Angleterre. (Photo par Richard Vendeurs / Getty Images) *** *** Uwe Rosler

Massimo Cellino controversée italienne a été disqualifié en tant que propriétaire de Championnat côté anglais Leeds United après avoir été reconnu coupable d’évasion fiscale en Italie, la Ligue de football dit.

La ligue disqualifié Cellino, qui a acheté les anciens finalistes de la Coupe européenne et champion d’Angleterre en Avril 2014, pour la deuxième fois cette année le lundi, le jour où il a licencié un cinquième manager de l’équipe en 18 mois.

Il a rejeté l’allemand Uwe Rosler après cinq mois en charge de l’équipe de second rang suivant 2-1 chez la défaite de samedi par Brighton and Hove Albion.

« M. Cellino a été reconnu coupable (en Juin) par un tribunal en Sardaigne d’une infraction en vertu de la législation fiscale italienne relative au non-paiement de la TVA sur l’importation d’un véhicule Land Rover, » la ligue a déclaré dans un communiqué publié lundi.

« Cela a abouti à une amende de 40 000 euros (45 264 $) et la confiscation du véhicule en question, » at-il ajouté.

« Ayant examiné conseil juridique détaillée et le jugement motivé de la cour, tel que fourni par M. Cellino, le conseil a déterminé que la décision de la cour italienne constitue une condition disqualifiante sous les propriétaires et administrateurs de test. »

Cellino a été donnée jusqu’au 28 Octobre à introduire un recours qui sera considérée par un tribunal indépendant.

Interdiction antérieure de la 58-ans, l’Italien a pris fin le 10 Avril et il avait promis d’effacer son nom.

Leeds, dont le manque d’une victoire à domicile depuis Mars est la pire course de leur histoire, sont septièmes du bas du championnat avec 11 points en autant de matchs.

Ancien gestionnaire Rotherham United Steve Evans a été nommé à la place de Rosler, a annoncé le club sur son site Internet (www.leedsunited.com).

Immigration : l’UE autorisée à arrêter les passeurs dans les eaux libyennes ?

Le Conseil de sécurité de l’ONU devrait adopter ce vendredi une résolution autorisant l’Union Européenne à arraisonner des navires de migrants qui tentent de gagner l’Europe via la Libye.

Deux jours après la mise en place de l’opération dénommée Sophia par l’Union Européenne qui l’autorise à appréhender les passeurs en Méditerranée, le Conseil de sécurité de l’ONU devrait adopter une résolution autorisant l’Union Européenne à arraisonner en haute mer des navires de migrants qui tentent de gagner l’Europe venant de Libye. Ce qui leur était interdit jusqu’à présent.

arton51662-f9c78-55

Pour l’heure, l’opération militaire européenne ne peut pas s’étendre aux côtes de la Libye, faute d’un accord de la part d’un gouvernement libyen unifié. Ce vendredi, la résolution pourrait autoriser « pendant un an les Européens à inspecter en haute mer au-delà des côtes de la Libye des navires qu’ils soupçonneraient sérieusement d’être utilisés par les passeurs pour acheminer des migrants depuis la Libye ». Les migrants qu’ils transportent seront acheminés vers l’Italie et les passeurs interpellés jugés en Italie.

Quatre mois avant le lancement de l’opération Sophia, l’Union Européenne avait lancé une première phase afin d’étudier les méthodes des passeurs. Une opération de lancement qui a permis aux membres de la mission de savoir comment agi les passeurs et de pouvoir ainsi anticiper leurs actions et réduire le nombre de migrants morts en Méditerranée. Le trafic de migrants est l’une des premières sources de revenus en Libye.

Le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a annoncé le 1er octobre dernier que près de 700 000 migrants vont arriver en Europe via la Méditerranée en 2015 alors. De son côté, l’Europe n’arrive toujours pas à se mettre d’accord sur la répartition des migrants malgré un accord signé par certains pays.

Présidentielle en Côte d’Ivoire : l’opposition lance un ultimatum de 48h au pouvoir

Les trois candidats de la CNC, Charles Konan Banny, Mamadou Koulibaly et Kouadio Konan Bertin (DR)
Après l’annonce de la suspension de la candidature d’Essy Amara à l’élection présidentielle ivoirienne, l’alliance anti-Alassane Ouattara de la Coalition nationale pour le changement (CNC), a lancé mercredi un ultimatum de 48 heures au chef de l’Etat pour entamer un dialogue.
arton51642-7a877

Alors que la campagne présidentielle ivoirienne doit débuter officiellement vendredi, six candidats au scrutin, membres de la Coalition nationale pour le changement (CNC), qui a animé mercredi un meeting dans le quartier de Yopougon à Abidjan, ont prévenu le président Alassane Ouattara. Si dans 48 heures, un dialogue n’est pas entamé entre le pouvoir et l’opposition pour l’organisation d’une élection « consensuelle », ils boycotteront le scrutin.

L’ancien ministre Essy Amara avait annoncé mardi la suspension de sa candidature. Ce mercredi, ce sont Charles Konan Banny, Mamadou Koulibaly et Kouadio Konan Bertin qui était représenté par Simone Ayébi Gbako, Siméon Kouadio Konan, Gnangbo Kacou et Amara Essy.

Lire sur le sujet : Côte d’Ivoire : Essy Amara « suspend » sa candidature à la Présidentielle

Un aveu d’impuissance ?

« Nous ne sommes pas prêts pour aller à ces élections. Cela fait des mois que nous appelons M. Ouattara à nous asseoir autour d’une table pour discuter de ces conditions sans suite », a lancé le président du LIDER, Mamadou Koulibaly. Il poursuit : « ONU, Union africaine, CEDEAO, Union européenne, vous qui êtes si promptes à sanctionner les régimes répressifs pourquoi vous refusez quand il s’agit de Ouattara ? Pourquoi faites vous ça ? », a-t-il accusé.

Ils réclament la révision de la liste électorale, une recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI) jugée trop favorable à l’actuel chef de l’Etat. Ils sont soutenus dans leur démarche par l’URD de l’ancienne ministre Danièle Boni Claverie, le FPI tendance Abou Drahamane Sangaré des « Gbagbo ou rien », et plusieurs syndicats.

Une « pantalonnade »

Mercredi, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), l’alliance au pouvoir a qualifié la décision de « pantalonnade », dans un communiqué signé du directeur de campagne du RHDP, Amadou Gon Coulibaly. Il a critiqué « l’irresponsabilité et le manque de sérieux » d’Essy Amara qui a démenti l’affirmation d’Alassane Ouattara selon laquelle il aurait avoué au chef de l’Etat ne pas vouloir se présenter à l’élection.

Amnesty international a dénoncé les « récurrentes arrestations et détentions arbitraires d’opposants politiques » en Côte d’Ivoire. Ce climat de peur instauré par le pouvoir « compromet l’exercice de la liberté d’expression et de réunion pacifique », selon un communiqué de l’organisation publié lundi.

Lire sur le sujet : Côte d’Ivoire : 3 morts et 41 arrestations lors des dernières manifestations, selon l’opposition

Depuis la mi-septembre et l’annonce par le Conseil constitutionnel des candidatures retenues à la présidentielle, près d’une soixantaine d’opposants ont été arrêtés. Amnesty international a également dénoncé la liste restreinte publiée par l’instance suprême ivoirienne alors que 33 dossiers de candidature avaient été déposés.

Guinée : deux morts à trois jours de la Présidentielle

eux personnes ont perdu la vie ce jeudi à Conakry dans des violences entre partisans du Président guinéen Alpha Condé et de son principal opposant Cellou Dalein Diallo, selon des sources de sécurité.
arton51667-4f7ef

La Présidentielle en Guinée s’annonce houleuse. Alors qu’elle est maintenue au 11 octobre prochain, des violences ont déjà commencé à éclater à Conakry entre les partisans du Président Alpha Condé et de son rival Cellou Dalein Diallo. Des violences électorales qui ont coûté la vie à deux personnes, selon des sources de sécurité.

Le décès de ces deux personnes lors des violences électorales a été annoncé par le général Ibrahim Baldé, chef d’état-major de la gendarmerie nationale. « J’ai appris qu’il y a un mort par accident de moto dans la foule surexcitée et un par bastonnade lors d’accrochage entre les militants du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) et l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ».

Le ministère de l’Intérieur avançait de son côté un bilan d’un mort et vingt blessés. La semaine dernière, des violences avaient éclaté entre les partisans du parti d’Alpha Condé et celui de Cellou Dalein Diallo qui ont fait plusieurs dizaines de blessés dans la région de Guinée forestière. A deux de la Présidentielle, la situation est instable au sein du pays.

Par ailleurs, ce jeudi, le Président Alpha Condé a refusé de reporter l’élection présidentielle après une demande de l’opposition. Une décision qui a sans doute causé ces violences à Conakry. L’opposition qui avait annoncé ne pas vouloir boycotter la Présidentielle, va-t-elle tenir parole ? Rien n’est moins sûr.

Des lois plus sévères d’armes à feu sont liés aux décès de moins d’armes à feu – à un point

Avec chaque tir de masse aux États-Unis vient d’une nouvelle vague d’attention à la question de la législation sur les armes et la sécurité – de nouveaux discours et promesses renouvelées de démocrates à se battre pour des lois qui rendraient le processus d’obtention d’une arme à feu un peu plus restrictive.

TINLEY PARK, IL - JANUARY 19: A customer shops for a gun at Freddie Bear Sports sporting goods store on January 19, 2012 in Tinley Park, Illinois. Gun rights supporters have proclaimed today Gun Appreciation Day and encouraged gun owners to visit local gun shops, gun ranges and to rally at their state capitals. (Photo by Scott Olson/Getty Images)

Tinley Park, IL – Janvier 19: A magasins publié pour une arme à feu Freddie Ours Sport magasin de sport le 19 Janvier 2012 à Tinley Park, Illinois. Défenseurs des droits des armes à feu ont proclamé aujourd’hui la Journée Gun d’appréciation et a encouragé les propriétaires d’armes à visiter les boutiques d’armes locaux, gammes d’armes à feu et de se rallier à leurs capitales de l’État. (Photo par Scott Olson / Getty Images)

Mais ne lois « plus fort » d’armes à feu vraiment conduisent à moins de violence?

Le Centre de loi pour prévenir la violence armée, un but non lucratif basée à San Francisco, en est convaincu. Et pour faire valoir son point, le groupe, qui milite pour une législation plus stricte des armes à feu, publie un bulletin annuel classement des mesures de contrôle des armes à feu de chaque État.

Sa plus récente carte de rapport, publié Décembre dernier, a donné plus de 30 États une note de «C» ou pire. Cela signifie qu’ils ont peu ou pas de réglementation sur des choses comme la vérification des antécédents dans les ventes d’armes à feu et privés qui peuvent porter une arme dissimulée.

Décès liés aux armes à feu par état
Cette carte montre le nombre de décès liés aux armes à feu, pour 100.000 habitants, dans chaque Etat en 2013. Survoler un état de voir son taux de mortalité liée aux armes, le nombre de décès liés aux armes à feu et de sa législation de contrôle des armes de qualité.

Grades ont été attribués par le Centre de droit visant à prévenir la violence armée, à but non lucratif aa juridique qui milite pour une législation et des politiques plus forte pour réduire la violence armée. Les taux de mortalité sont fondées sur blessure mortelle rapports liés aux armes à feu aux Centers for Disease Control and Prevention et ajustés pour l’âge en utilisant la population standard américain de 2000.
Source: Centers for Law Center pour prévenir la violence armée Disease Control and Prevention,.
Crédit: Sergio Hernandez et Huizhong Wu / Mashable)

Les notes du centre sont basés sur total de points. Certaines mesures favorisées par les défenseurs du contrôle des armes, comme nécessitant des vérifications d’antécédents universels, peuvent gagner un état plus de points que d’autres.

Une analyse de Mashable des Etats 2013 partitions et données sur les blessures mortelles par les Centers for Disease Control and Prevention a constaté que, en général, les scores plus élevés pour les législatives contrôle des armes ne correspondent fortement avec moins de décès par arme à feu.

Pour un point.

L’analyse montre que, bien que les décès liés aux armes à feu des États initialement baissent fortement que leurs lois sur les armes deviennent plus forts, l’effet peut devenir moins dramatique lorsque les Etats gagnent plus de 20 points.

« Tôt le taux chute très rapide », a déclaré James J. Cochran, professeur de statistiques à l’Université de l’Alabama. « Plus tard, lorsque vous accumulez des points, il baisse, mais à un taux inférieur. »

Il est également difficile de dire lequel des mesures de contrôle spécifiques arme en corrélation le plus fortement avec moins de décès liés aux armes à feu, qui comprennent les homicides, les suicides et les décès accidentels. (En moyenne, plus de 60% des décès par armes à feu sont des suicides, selon les CDC.)

« Le principal problème est que les corrélations ne prouvent pas causalités », a déclaré Lars Dalseide, un porte-parole de la National Rifle Association. L’examen des taux de mortalité et la force des lois sur les armes à un Etat, Dalseide dit, peut ignorer de nombreux autres facteurs – tels que la densité de la population, les conditions économiques ou même le climat – dans un état particulier.

« Il est comme dire le chant de coq fait le lever du soleil, » at-il dit.

Pourtant, la corrélation globale est forte, même si certains Etats inverser la tendance.

Dans le Maryland et la Californie, un nombre élevé de décès liés aux armes à feu ont persisté malgré des scores élevés législatives (80 et 89, respectivement) de ces États.

La question, alors, est: «Pourquoi cet état ne avoir autant de points sur son système législatif, mais ont encore un taux de mortalité relativement élevé? » a déclaré Peter Halpin, un professeur de statistiques à Steinhardt School de New York University de la Culture, l’éducation et le développement humain.

À l’autre extrémité du spectre sont des états comme Hawaï et le New Hampshire. Avec 19,5 points, New Hampshire avaient un score législatif relativement faible en 2013. Pourtant, l’état avait presque la moitié du nombre de décès liés aux armes à feu – 6 pour 100.000 habitants – que vous attendez pour un état avec un score de 20.

Les taux de mortalité relativement élevés dans le Maryland et la Californie explique peut-être par la présence de grandes villes, a déclaré Laura Cutilletta, avocat personnel principal au Centre loi pour prévenir la violence armée. La Californie est la maison à Los Angeles, la deuxième plus grande ville en Amérique. Inversement, les taux de mortalité plus faibles dans le New Hampshire pourraient peut-être être attribués à la plus petite population et un manque de villes.

Certains types de lois pourraient même expliquer le « point de basculement », où la réduction des décès commence à diminuer malgré des scores plus élevés législatives. Lois avec plus large portée – comme la vérification des exigences de fond, qui affectent un grand nombre de personnes – pourraient avoir un impact plus important sur les taux de décès des Etats plus tôt, Cutilletta dit.

Certains défenseurs des armes à feu disent y compris les suicides dans les taux de mortalité biaise les statistiques. Mais Cutilletta souligne recherches qui montrent des taux de suicide plus faibles en corrélation avec une législation plus restrictive des armes à feu, que les tentatives de suicide avec des fusils sont plus susceptibles de réussir que ceux sans. « Les mauvaises lois sur les armes ont un effet direct sur plus de gens qui meurent de suicides », a déclaré Cutilletta.

Et alors qu’il est difficile de dire avec certitude que seuls les lois sur les armes plus forte conduira à moins de violence des armes à feu, il est possible d’examiner comment le passage ou l’abrogation de lois spécifiques affectent les taux de violence.

Missouri, par exemple, se distingue comme l’un des rares endroits où les experts disent qu’il est possible de voir l’effet de la législation des armes à feu. L’état d’abroger une loi en 2007 qui exigeait que tous les propriétaires d’armes d’avoir une licence montrant qu’ils ont passé une vérification des antécédents. Une étude publiée l’an dernier dans le Journal of Urban Health a constaté que, d’ici 2012, l’abrogation a conduit à une augmentation de 14% du taux d’assassiner de l’Etat.